Un espace chrétien
d'enseignement,
de dialogue et de débat

Agenda du CTM

Newsletter

La newsletter du mois S'abonner / Se désabonner

À découvrir sur le site

La page facebook du CTM

Newsletter du mois


A-Dieu Albert ! 

Notre ami, le P. Albert Rey, est mort ce mercredi 13 janvier 2016. 

Hospitalisé juste avant noël, certains d'entre nous ont pu partager avec lui, dans sa chambre d'hôpital, de précieux moments et récolter avec admiration son témoignage au terme d'une vie longue et pleine de fruit. C'est en paix qu'il nous a quittés pour cette ultime Rencontre. 

Son départ laissera un vide au CTM : pour l'équipe théologique, les membres du personnel et tous les étudiants qui le côtoyaient chaque jour. Resteront gravées dans nos coeurs sa présence chaleureuse, sa simplicité, son attention à chacun et à la création toute entière : les rosiers du jardin en sont la preuve... 

Nous vous donnons rendez-vous pour lui dire un dernier à-Dieu :

Ce samedi 16 janvier à 10h à Notre Dame du Rosaire de la Tronche.

 
Sommaire
  • 1. L'OEUVRE D'UNE VIE
    • Un ami de Dieu
 

1 - L'OEUVRE D'UNE VIE


Un ami de Dieu

Originaire de Charavines dans l'isère, Albert REY est né le 14  août 1923 dans une famille catholique : son oncle prêtre était décédé à l'âge de 28 ans, son grand oncle était Chartreux et sa soeur sera religieuse dans une chartreuse en Hollande.

Lui-même rentre au Séminaire  en septembre 1941. Il est ordonné prêtre à Rome, le 27 mars 1948 à St Jean de Latran et a la joie de célèbrer sa 1ère messe à Charavines le 4 juillet 1948.

Vicaire du Père Chardin à St François de sales, il repart à Rome en 1950 pour faire des études de droit canonique.

De retour en France en 1952, il devient professeur au Grand Séminaire de la Tronche : il enseigne la morale et le droit canonique.
Comme canoniste, bien avant Vatican II, il prône l'importance de la prise en compte des personnes et de leurs cheminements.
Il se retrouve peu après au coeur de "l'affaire Finaly" : il conseille Mgr Caillot pour que soit rendu à sa famille un enfant juif baptisé pendant la guerre.

A la fermeture du Grand Séminaire, il participe à la création du Centre Théologique de Meylan.
Il effectue un travail important dans la rédaction des Cahiers de Meylan et écrit un ouvrage précieux pour notre mémoire : Du séminaire au Centre Théologique de Meylan : 300 ans d'histoire.

En 1969 il est nommé Vicaire épiscopal pour la vie religieuse.

Albert avait un grand sens de la famille : il a accompagné pendant pendant 55 ans une Equipe Notre Dame à Grenoble et aimait parler avec les nombreux étudiants du foyer qu'il croisait quotidiennement.

Depuis quelques années il était membre émérite du Centre Théologique de Meylan, où il continuait à demeurer avec son ami prêtre : Marc Balleydier.

Il s'adonnait avec passion à l'histoire et aux archives. On le voyait souvent à la bibliothèque triant, rangeant ou étudiant sans relâche. La publication de son dernier ouvrage Henri Reymond a donné lieu, il y a quelques mois, à une rencontre littéraire à la bibliothèque du CTM. Retrouvez ici l'ensemble de ses publications, à votre disposition à la bibliothèque du CTM.

On le rencontrait dans le parc du CTM : il prenait soin des rosiers et des arbres.
Le déracinement du figuier, un jour sans vent, ne l'a pas laissé sans voix... 
retrouvez ici son poème : la complainte du figuier.
 
Vita mutatur, non tollitur ! La vie n'est pas détruite, elle est transformée !

Repose en Paix, Albert. Tu restes présent dans nos coeurs. Nous te disons à-Dieu !
 


 


Centre Théologique de Meylan-Grenoble

15 Chemin de la Carronnerie 38240 Meylan   contact@ctm-grenoble.org    mentions légales